Hydrate-toi d'Urbaine Liqueur
AuteurTlacolulokos
Date : Avril 2019 (photos prises en 08/2019)
Tlacolulokos
Site officiel
Tlacolulokos est un collectif mexicain ; deux de ses membres, Cosijosea Cernas et Dario Canul, sont venus quelques semaines à Lille à l’occasion d’une exposition au musée de l’hospice Comtesse. 
Ils en ont profité pour réaliser trois fresques dans la métropole, pour notre plus grand plaisir… 
Celle-ci a fait polémique. Le syndicat de police Alliance remarque qu’on y voit une kalachnikov tatouée sur un bras, un médaillon avec une tête de mort, « qui ressemble à un badge de police », des sigles anarchistes et surtout le mot « ACAB », peint sur le bras d’un des personnages. ACAB est l’acronyme de « All Cops Are bBastards », soit en français : « tous les flics sont des connards ». Un appel clair pour la haine anti-flic selon Alliance. 
Devant le tollé, les auteurs de l’œuvre ont préféré effacer l’inscription « ACAB » très rapidement. « Il n’y avait aucune volonté de provoquer » précise pour eux Olivier Sergent, le directeur de la Maison Folie de Moulins, où sont accueillis les artistes. « Ils n’ont pas mesuré que cela pouvait être blessant. Ils faisaient référence à un contexte dans leur pays, où la police est souvent corrompue. Ça n’a rien à voir avec ce qui se passe en France ». 
Apparemment l’affaire en est restée là.