Le Requin
AuteurBab2
Date : Juillet 2012 - (photos prises en 07/2012)
Bab2
Site officiel
L’association SupréMassy développe des manifestations culturelles autour du Hip-Hop. Elle s’efforce de présenter celui-ci comme une culture majeure et ses diverses disciplines comme des arts à part entière, voulant toucher un public varié d’initiés comme de novices, de jeunes comme de moins jeunes.  
Depuis 2007, elle organise en partenariat avec le Centre culturel Paul Bailliart et la ville de Massy le « Festival Hip-Hop SupréMassy ». Evénements qui traitent les différentes facettes du mouvement Hip-Hop et permettent la rencontre et l’échange entre les artistes venant de ce mouvement et ceux extérieurs à celui-ci. A chacune de ces manifestations, elle propose à des artistes graffeurs des murs. Plusieurs artistes ont déjà œuvrés sous la houlette de Bab2, en charge de la section « Graffitis et Arts » - on peut citer DMV et TSF Crew.  
En 2012, c’est Bab2 en personne qui a réalisé ce superbe requin. L’idée forte est de montrer que la nature est en danger, que le plastique envahit notre environnement, qu’il se glisse dans la chaîne alimentaire, qu’il est grand temps de réagir. Au départ, Bab2 voulait montrer des oiseaux marins échoués sur les plages le ventre rempli de capsules plastiques – il m’a montré des photos assez terrifiantes à vrai dire !! Mais la dimension du mur n’était pas appropriée (30 mètres sur 6). L’idée du requin s’est vite installée, le requin étant un véritable aspirateur de nos océans, le requin est lui aussi en danger – sans compter la chasse effrénée pour son aileron !!  
Côté technique, Bab2 n’a pas fait appel à la projection, ni au quadrillage. Il a « bricolé » une longue perche qui lui a permis de poser les « points » de sa composition, avec le recul nécessaire pour trouver les bonnes proportions. Ensuite, c’est uniquement à la bombe aérosol que le requin est sorti des abysses. Il lui a fallu une dizaine de jours de travail, mais il est incapable de dire combien de bombes ont été nécessaire !!  
Cette fresque m’a irrésistiblement fait penser à Nychos, spécialiste de la représentation d’animaux disséqués découvrant leurs entrailles (voir « l’Alligator » à Vitry-sur-Seine réalisé en 2012 ICI). Bab2 admet que la comparaison peut être faite, mais revendique une inspiration personnelle sur un sujet qui lui tient à cœur. Qu’il ne voit aucune offense à cette comparaison, l’illustration du sujet est une vraie réussite, l’idée est originale, la réalisation magistrale. Bravo !!