Ça
AuteurAndrew Wallas - Move
Date : Mars 2021 - (photos prises en 03/2021)
Move
Andrew Wallas vient de terminer une grande fresque au Spot 13, quelque chose comme 20 mètres sur 5. A ma connaissance, une grande première pour l’artiste. 
Un travail de titan qu’il a commencé mi-février 2021 pour ne terminer que vers le 20 mars, plus d’un mois à monter et descendre de l’échelle ! 
Et il était souvent sur place. Je suis passé 4-5 fois pour voir l’avancement des travaux, il était souvent là. J’ai « volé » une photo le 20 février (dernière photo), une autre le 14 mars (avant-dernière photo). 
Le résultat final est très impressionnant ! 
Au centre, Ça, le clown maléfique inventé par Stephen King en 1986 et repris au cinéma par Andrés Muschietti en 2017 et 2019. Il est encadré par deux roses faites de billets de banque dont les pétales virevoltent un peu partout au-dessus de piles de pièces d’or. 
De part et d’autre de Ça, il y a toute une série de personnages.  
Sur la gauche on retrouve la fille au pistolet de Bandidos souvent peinte par Andrew Wallas, une indienne et un homme masqué, ainsi que des barils de pétrole et un pistolet de pompe à essence. 
Sur la droite, c’est la statue de la Liberté, une tête de mort couronnée, un vieil indien et un gros homme d’affaire qui tient un verre de whisky dans sa main et fume un gros cigare. 
En dehors de Ça et de l’homme d’affaire qui sont hilares, les autres personnages sont sérieux, sereins, mais on les sent perplexes. 
Mon interprétation : les pétroliers tiennent le Monde sous leur coupe, ils s’enrichissent toujours plus tandis que le reste du monde reste dépendante de cette ressource. Il est temps de réagir et de reprendre notre Liberté. 
Ma remarque : il y a peut-être plus inquiétant que les pétroliers, les GAFA et consor… 
Une œuvre magistrale pour laquelle Move, un artiste issu de l’univers Hip-Hop, a collaboré. Je ne sais pas dire à quel degré.