Love Won’t Tear us Apart
Auteur : D*Face
Date : Avril 2017 (photos prises en 04/2017)
D*Face
Site officiel
La nouvelle saison de Street-art 13 continue sous la houlette de Mehdi ben Cheikh ! En cette fin avril 2017, la galerie à ciel ouvert du boulevard Vincent Auriol s’enrichit de deux réalisations d’un coup du côté de la place Pinel : D*Face sur le mur qui donne dans le square Gustave Mesureur, et Bom.K sur celui qui fait l’angle de la place Pinel et du boulevard Vincent Auriol. Cela fait quatre grandes fresques dans le périmètre de la place avec celles de Btoy (ICI) et de Gerada (ICI), une bonne douzaine dans le périmètre du métro Nationale, sans compter les plus petites pièces… Bien qu’il n’ait pas terminé, Medhi peut se dire qu’il a réussi son pari ! 
D*Face, de son vrai nom Dean Stockton, est anglais et vit à Londres. Son travail puise dans l’univers des comics américains, son style est l’héritier du pop’art utilisant souvent des icônes comme Marilyn Monroe ou la reine d’Angleterre. Son objectif est de combattre une société obsédée par les célébrités et la surconsommation, d’inciter les gens à ne pas rester passif devant le règne de la consommation ostentatoire. 
Son œuvre de la place Pinel s’appelle « Love Won’t Tear us Upart » (L’Amour ne nous séparera pas). Il nous parle des personnes qu’on a aimées et perdues, de celles qui ne font plus partie de notre vie mais qui sont pourtant toujours de ce monde, comme encore vivantes, des souvenirs de celles qu’on a aimé. Il veut nous parler le côté positif de l’Amour, mais aussi de la Mort. Une œuvre très personnelle qui ne manquera pas d’interroger les passants. 
D*Face avait participé à une exposition collective en début d’année à la galerie Itinerrance.